Annales, Niteet 53–54

Etukansi
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 20 - ... fait, au nombre des puissances morales qui commandaient le respect. A Rome, l'Université de Nantes n'était pas moins en honneur qu'en France, car toutes les fois qu'un pape prenait la tiare, il ne manquait pas de notifier sa promotion aux régents et docteurs de Bretagne. A peine montés sur le trône, nos Rois s'empressaient de leur envoyer des lettres patentes de confirmation qui leur permettaient de jouir en paix de leurs exemptions. On peut voir, dans le recueil imprimé des privilèges...
Sivu 45 - A ces causes et autres à ce nous mouvans, de l'avis de notre Conseil, et de notre certaine science, pleine puissance et autorité royale, nous avons, par ces présentes signées de notre main, dit, déclaré, et ordonné, disons, déclarons et ordonnons, voulons et nous plaît ce qui suit : Art.
Sivu 45 - Rennes ; et que ce préjudice seroit d'ailleurs si peu sensible qu'il ne mériteroit pas d'entrer en comparaison avec le grand avantage que le public trouvera dans un changement si favorable. Toutes ces considérations nous ayant paru également dignes de notre attention, nous avons jugé à propos d'y avoir égard, et nous nous y portons d'autant plus volontiers que les mêmes raisons de convenance et d'utilité publique nous ont déjà engagés à établir une Faculté de Droit dans la ville de...
Sivu 70 - ... et, s'ils sont trouvés capables dans lesdits trois examens, ils soutiendront publiquement un acte pendant trois heures au moins, après lequel ils seront reçus bacheliers. Voulons que trois mois après ils subissent un dernier examen sur la matière médicinale, après lequel ils soutiendront un second acte public pendant quatre heures au moins pour être admis ensuite au degré de licencié... outre lesquels actes ceux qui voudront être reçus docteurs seront obligés d'en soutenir un troisième...
Sivu 89 - La réponse n'est pas satisfaisante, dit l'examinateur, caries maladies se guérissent de quatre manières: la première par expérience, sans rechercher ni connaître la cause; la deuxième par analogisme, recherchant la cause et ne la connaissant pas, mais se servant de similitudes; la troisième par raison, recherchant et connaissant la cause; la quatrième par indication, connaissant la cause sans la rechercher. Demande.
Sivu 44 - ... à rendre la justice au Parlement de Bretagne, ou à servir le public dans la profession d'avocat; que Sa Majesté voulût bien au moins transférer à Rennes la Faculté de Droit qui est établie à Nantes ; que, d'un côté, une ville où la résidence du Parlement rassemble en grande partie ce qu'il ya de plus éclairé dans la province, pourroit fournir plus aisément qu'aucune autre des professeurs et des maîtres, capables de bien instruire la jeunesse ; que, d'un autre côté, les officiers...
Sivu 200 - Ja fin, diluée dans un nombre de gouttes d'urine représenté par le nombre 100 élevé à la centième puissance, c'est-à-dire par l'unité suivie de 200 zéros. Ce serait une absurdité d'admettre que la dernière virulence emprunte son pouvoir, non à la bactéridie qui s'est multipliée dans chaque culture, mais à un agent virulent existant dans la goutte de sang originaire.
Sivu 74 - Cousaiges (2), auquel l'Université de Nantes refusait l'incorporation, porta plainte à Rennes, le Parlement ordonna que le docteur afficherait sa thèse aux lieux publics de la ville de Rennes, et qu'il discuterait avec tous les contradicteurs, quels qu'ils fussent, en présence d'un docteur fameux, pris en dehors de la Faculté de Nantes. Le plus célèbre procès que les. docteurs nantais aient eu à soutenir est celui que leur intentèrent, en 1783, les .docteurs Blin et Laënnec. Ces deux candidats,...
Sivu 89 - ... pour la métaphysique. Voici encore quelques spécimens des questions posées à l'aspirant: Combien de choses sont nécessaires pour la construction parfaite d'une partie? Combien y at-il de choses qui entrent dans la composition des choses naturelles? Quelles sont les maladies de tout l'œil ? Quelle différence y at-il entre période, paroxysme, exacerbation et crise? En quoi les plaies des parties similaires diffèrent-elles d'avec les organiques? Comment la fièvre étique, survient-elle...
Sivu 263 - ... ans plus tard , en 1699 , toujours sous le règne du grand roi , une femme, appelée Tiquet, eut la tête tranchée pour tentative d'assassinat sur son mari. Louis XIV , sollicité par le mari même de cette femme , allait accorder des lettres de grâce , lorsque l'archevêque de Paris représenta au roi que les confesseurs avaient les oreilles rebattues de projets contre la vie des maris. L'arrêt fut exécuté. Certes , on ne dira pas que la religion fût sans force , le clergé sans puissance,...

Kirjaluettelon tiedot