Sivut kuvina
PDF
ePub

I I

ARCHIVES GENERALES

DE MÉDECINE.

Tous les exemplaires qui ne seront pas signés par l'un des Rédacteurs, seront réputés contrefaits.

[ocr errors]
[merged small][merged small][ocr errors][merged small][merged small]

PAR UNE SOCIÉTÉ DE MÉDECINS,

COMPOSÉE DE MBMBnES DE L'ACADEMIE ROYALE DE HEDECIltE , DE
PBOFESSEURS , DE MEDECINS ET DE CHIRURGIENS DES HÔPITAUX
CIVILS ET MILITAIRES , etc.

[ocr errors][merged small][merged small][merged small][graphic]

Lors de la publication des Archives Générales De Médecine, les Éditeurs se sont abstenus de placer en tête de leur Journal une liste de noms plus ou moins célèbres; ils n'auraient fait que reproduire ccHe que l'on voit i composée des mêmes noms, sur la couverture de chaque Journal de médecine. Ils avaient en vue de publier un Recueil purement scientifique, ouvert à tousles travaux utiles, à tous les faits intéressans, à toutes les opinions raisonnables, indépendant de toute espèce d'influence étrangère à l'intérêt de la science; ils voulaient d'ailleurs, que les médecins jugeassent cette entreprise d'après ses propres résultats : tels furent les motifs qui engagèrent les Rédacteurs des Archives à faire paraître ce Journal, sans indiquer les personnes qui devaient y insérer leurs travaux. Mais aujourd hui nous pouvons le faire si ce moyen doit inspirer plus de confiance aux lecteurs.

Les Auteurs qui jusques ici ont fourni des travaux aux Archives , sont MM. : Andral fils , membre de l'Acad. Roy. de Méd.: Audouihj RAEiiCET.prof. de phys. : Réclard, prof, à la Fac. : BiabdiN,aide d'Anat. à la Fac. : Bocros , prosect. à la Fac.: Rouillai1 D , D.-M- : Rousquet , D.-M. : Breschet, chir. en chef des Enfans-Trouvés : Bricheteau , memb. del'Ac. : J. Cloqoet, ctfrr. de l'hôp. St.-Louis : H. Cloquet, memb. de l'Acad. Coster , D.-M. : Crcveilhier , memb. de l'Acad.; Cullerier , chir. de l'hôp. des Vénér. : Defbrmon, D.-M. : DesmouLins, D.-M. : Desormeaux, prof, à la Fac. :desalle,d.-m. : P. Dubois, chir. delà Maison de Santé :dudan, D.-M. de la Fac. deWurtzbourg: Duges, pros. à la Fac; Dumas; Dumeril, memb. de l'inst. ; DuputTren , clururg. en chef de l'Hôtel-Dieu; Edwards, D.-M. : Esçuirol,, méd. de la Salpétrière : Ferrus, méd. de la Salpétrière : Flourens , D.-M. : Fodera, D.-M . Fouquier, prof, à la Fac. : Geoffrot-saintHilaihe , membre de l'Institut: Georcet, memb. de l'Acad. : Gerdt, prosect. à la Fac. : Girard fils, prof, à l'Ecole vétérinaire d'Alfort: Goupil, D.-M. attaché à l'hôp. milit. de Toulouse : Guersent , méd. de l'hôp. des Enfans : Iie Humboldt , membre de l'Institut : JuLia Fostehelle , prof, de chimie : Laennec , prof, à la Fac. : LaGHEAU,memb. de 1 Acad. : Lallemaiid, prof, à la Faculté de Montpellier; Lebidois, D.-M. : Lisfranc , chir. du Bureau central des hôp. : Londe , D.-M. : Louis, D.-M. : Martini , D.-M. : Mirault, D.-M. : Ollivier , D.-M. : Orfila, prof, à la Fac; Oudet, D.-M.Dentiste, memb. de l'Acad. : Pinel, membre de l'Institut: Pinel fils, D.-M. : Prévost, D.-M. : Raige-delorme , D.-M. : Ratier , D.-M.: Rater, méd. du Bureau central des hôpitaux : Richard, prof, de botanique : Richerand , prof, à la Fac. : Ricuond , D -M. , aide-major a l'hôpital milit. de Strasbourg ; Roche , D.-M. ; Rochoux, memb. de l'Ac. : Itin Lier , méd. de Bicêtre : Sanson , chir. du Bureau central des hôpit. : Scoutetten , D.-M. attaché à l'hôpit. milit.'de Toulouse: Sommé , chir. en chef de l'hôp. d'Anvers : Tourrel. D.-M. : Troussel , D.-M. :Vavasseur , D.-M. : Velpeau , chef de clinique à la Faculté.

Parmi les médecins dont les noms n'ont point encore paru dans le Journal, mais qui se sont engagés à fournir des travaux, nous citerons ceux de MM. .aoelon, memb. de l'Acad. : Biett, méd. de l'hôp. Saint-Louis : Cuomel, méd. attaché à la Charité : CouTancf.au , méd. du Val-de-Grâcc : Husson , méd. de PHôtel-Dieu: Itard , méd. de l'Institution des sourds-muets : Landré-beauvais, prof. : Marc, memb. de l'Acad. : Marjolin, prof.: Murât, chirurg. en chef de Bicêtre: Rostan , méd. de la Salpétrière : Roux, prof, à la Fac. : Serres, chef des travaux anatom. des hôpitaux civils de Paris.

Nous pouvons donc nous flatter que les Archives générales de Médecine, parla position favorable delà plupart des Rédacleurs et par leurs relations étendues en France et dans les pays étrangers, sont devenues le véritable point de réunion de tous les travaux importans sur la théorie et la pratique de la médecine, et que, par la coopération des médecins qui sont â la tête des hôpitaux de Paris et de la Province , notre Journal contient ce que la clinique médicale et chirurgicale offre de réellement intéressant.

MEMOIRES

ET

OBSERVATIONS.

Affaire d'empoisonnement portée devant la Cour d'assises du département de l'Aube, le 27 août 1824. Mémoire lu à l'Académie royale de Médecine, par M. le professeur Orfila.

è

1M ous fumes requis, MM. Vauquelin , Barruel et moi, dans le courant de mai 1824, pour examiner s'il y avait de l'oxyde blanc d'arsenic dans un certain nombre de matières suspectes que l'on avait saisies chez la veuve Laurent, demeurant à Montmorency, département de l'Aube. Celte dame était accusée d'avoir empoisonné son mari dix jours après le mariage.

Les médecins et les officiers de santé qui avaient fait l'ouverture du cadavre, avaient conclu que Laurent était mort empoisonné par l'oxyde d'arsenic. Des recherches nombreuses faites au laboratoire de la Faculté de Médecine de Paris, nous permirent d'affirmer que les matières soumises à notre examen ne contenaient aucune substance vénéneuse. Ce résultat étant parfaitement semblable à celui qu'avaient obtenu deux médecins et un pharmacien du département de l'Aube, que l'autorité avait chargés d'exhumer le cadavre et de faire de nouvelles expériences, les magistrats crurent indispensable

« EdellinenJatka »