Mémoire sur l'origine japonaise: arabe et basque de la civilisation des peuples du plateau de Bogota, d'après les travaux récens de MM. de Humboldt et Siébold

Etukansi
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Esimerkkisivuja

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 30 - Paracatu; de Parana, embouchure de l'Amazone; de Paramaribo en Guyane, et de l'isthme de Panama pour Parama , et une foule d'autres. « Vouloir comparer ces antiques colonies américaines directement aux peuples d'Arabie ou de Chaldée, ou mieux encore aux Européens , si modernes en tout, c'était s'exposer, dit le mémoire de M. Paravey, à mille erreurs : il fallait une étude approfondie de la Chine et du Japon, étude qui a manqué à M. de Humboldt, etqui, suivie par M. Siebold et par lui,...
Sivu 30 - ... aux peuples d'Arabie ou de Chaldée, ou mieux encore aux Européens , si modernes en tout, c'était s'exposer, dit le mémoire de M. Paravey, à mille erreurs : il fallait une étude approfondie de la Chine et du Japon, étude qui a manqué à M. de Humboldt, etqui, suivie par M. Siebold et par lui, ne peut que nous promettre les résultats les plus positifs et les plus nouveaux. » Je ne réfuterai pas M. de Humboldt, car il ne dit rien de positif; il insiste seulement sur la grande analogie...
Sivu 23 - D'après les lois du royaume, il ya une » prison méridionale et une septentrionale. Ceux qui ont commis des » fautes peu graves sont envoyés dans la méridionale, mais les » grands criminels sont relégués dans la septentrionale. Ceux qui » peuvent recevoir leur grâce sont envoyés à la première , ceux au » contraire auxquels on ne veut pas l'accorder sont détenus dans la » prison du nord '. Les hommes et les femmes qui se trouvent dans » celle-ci peuvent se marier ensemble.
Sivu 23 - ... relégués dans la septentrionale. Ceux qui » peuvent recevoir leur grâce sont envoyés à la première , ceux au « contraire auxquels on ne veut pas l'accorder sont détenus dans la »• prison du nord 3. Les hommes et les femmes qui se trouvent dans » celle-ci peuvent se marier ensemble. Les enfans mâles qui naissent » de ces réunions sont vendus comme esclaves à l'âge de 8 ans , les » filles à l'âge de 9 ans. Jamais les criminels qui y sont enfermés » n'en sortent vivans. Quand...
Sivu 29 - Salomon, les flottes d'Ophir et de Tharsis pénétraient dans la mer de Parvaïm ou de l'Orient extrême, car Purva, Péruva, est en sanscrit le nom de la plage orientale. De là les noms de Péru et de Para avec telle ou telle autre terminaison, noms si fréquents dans les pays situés à l'Est de l'Inde et dans les contrées américaines. Voyez, dit-il, les noms de Paragoa ou Palawan, une des îles Philippines, et de Paraguay, fleuve célèbre du Pérou (1); de Puracé, volcan de la...
Sivu 4 - J'avais en vain cherché cette nature de biches mouchetées en Amérique, mais en relisant M. de Humboldt, j'ai vu que le Cervus mexicanus de Linnée était aussi moucheté, comme nos chevreuils d'Europe, et surtout était ainsi dans sa jeunesse : et cette espèce de cerfs se trouve en Amérique et au Mexique, en troupeaux immenses, dit M. de Humboldf, aussi bien qu'un grand cerf, pareil aux nôtres, et souvent entièrement blanc, cerf qui se voit dans les Andes, où il vit en troupes également....
Sivu 26 - Ki-pin (Cophène) allèrent au Fou-sang et y répandirent » la loi de Bouddha ; ils apportèrent avec eux les livres et les images » saintes, le rituel et instituèrent les habitudes monastiques1, ce » qui fit changer les mœurs des habitans \
Sivu 7 - H, p. 206), est telle, que M. Burnouf a cru d'abord mes calques du palais antique d'Uxmal, au Yucatan, calques faits d'après la pi. xvn de M. Waldeck, d'origine purement Indienne et Siamoise, et non Américaine. M. Burnouf sait que le culte du monstrueux Siva accompagne, même à Siam, et dans le Népaul, le culte plus doux de Bouddha; et que souvent leurs images sont accouplées, comme au temple de Bourou-Bouddhou du l'antique Java , archipel indien : et comme dans l'Egypte antique , on accouple...
Sivu 11 - RELATIF A LA FIGURE PUBLIÉE ICI POUR LA PREMIÈRE FOIS D'UN NATUREL DU FOU-SANG. A quel pays de V Amérique a pu appartenir cet homme presque nu que les livres chinois offrent comme habitant du pays du Fou-sang:' Comme on le voit dans la gravure que nous donnons ici, les Chinois supposent que les hommes qui habitaient le pays du Fou-sang étaient presque nus ; or, dit-on , les habitans de l'Amérique du nord étaient revêtus d'habits. Cela est vrai pour la plupart de ces pays ; mais dans le foyaqe...
Sivu 17 - Fou-sang , apportèrent avec eux » les livres et les images saintes , le rituel , et instituèrent les habi» tudes monastiques ; ce qui fit changer les mœurs de ses habitans.

Kirjaluettelon tiedot