Sivut kuvina
PDF

La 5°, celle des # # Mei fots (Ming fä), qui enseignent la
jurisprudence du Japon et de la Chine.
La 4°, celle des #i#. San do (Suon tao), qui enseignent les
mathématiques. -

[ocr errors]

vain de la cour, versé dans la connaissance des anciens caractères. Il a sous lui plusieurs +f# Fakka se (Pó szu).

45. Les # # ) Sio kio (Tsu hiö), deux assistans du précédent.

44. Les ## # Tsiok ko (Tchy kiang), deux personnes qui font des

cours dans lesquels elles expliquent les ouvrages japonais et chinois.

45. Les +# # On fakka se (Yn pó szu), deux savans qui enseignent

la prononciation des mots.

46. Les +f# # Sio fakka se (Chou pó szu), deux professeurs de calligraphie.

47. Les +f# # # Miô bo fakka se (Ming fâ pó szu), deux juriscon

sultes.

48. Les +f# #. San fakka se (Suon pó szu), professeurs de mathé

matiques.
C. DzI BoU-No sIo. Ministère de l'intérieur.

49 Le #p# # Dzi bou kiô (Tchi pou khing), chef de la division générale de l'intérieur.

50. Le ## k # # Dzi bou-no ta yu (Tchi pou ta fou), son premier adioint.

5l. Le #5 # # Dzi bou-no siô yu (Tchi pou chao fou), le second adjoint.

52. Le # k# # Dzi bou-no dai si6 (Tchi pou ta tching).

55. Le # 3 # # Dzi bou-no siô siô (Tchi pou chao tching).

54. Le premier #. Sakkwan (Loü).

55.Le second # Sakkuan (Lou)

Tous ces employés se trouvent sous les ordres immédiats du Dzi bou kió.

56. Le ## # # Outa-no kami (Ya yö theou), ou premier musicien. 57. Le gy# # Outa-no ski (Yayö tsu), le second.

58. Les # # # Outa-no zeô (Ya yô tchhoung), deux adjoints. 59. Les j# # # Outa-no sakwan (Ya yô tchü), deux sous-employés. 60. Le ### # Ghen ba-no kami (Hiuan fan theou). Il reçoit les ambassadeurs de la Chine et de la Corée, et leur sert d'interprète. 6l. Le #/# # Ghen ba-no ski (Hiuan fan tsu), adjoint du précédent. 62. Les # # # Ghenba-no zeô (Hiuan fan tchhoung), deux assistans. 65. Les J# # # Ghenba-no sakwan (Hiuan fan tchu), deux employés. 64. Le ## # # Mizasaghi-no kami (Tchu ling theou), ou inspecteur des sépultures impériales. 65. Le #) # # Mizasaghi-no ski (Tchu ling tsu), son substitut. 66. Les #.# # Mizasaghi-no zeô (Tchu ling tchhoung), deux adjoints. 67. Les J# # # Mizasaghi-no sakwan (Tchu ling tchu), deux personnes en sous-ordre. Le mot mizasaghi, qui signifie sépulture impériale, n'est employé qu'en parlant de celle des Daïri.

D. MIN BoU-No sIo. Ministère de la police.

68. Le #p# É, Min bou kiô (Min pou khing), chef de la direction des affaires du peuple, de la police générale, et du cadastre. Dans son département on tient registre de toutes les villes et des villages, du nombre de leurs habitans, de la quantité des nouveau-nés et des morts dans chaque endroit.

[ocr errors]

Ce sont les adjoints du précédent.

7l. Les # # # . Min bou-no siô (Min pou tching), et les # # #. Minbou-no sakwan (Min pou loù). Quatre personnes, dont les deux premières sont supérieures aux deux autres.

72. Le ## #fiÈ Kasouye-no kami (Tchu ki theou), ou premier intendant.

Anciennement, lorsque le Daïri jouissait encore de tout son pouvoir, cet officier tenait compte des dépenses et des recettes dans tout l'empire. Actuellement il ne dirige que les recettes et dépenses de l'intérieur de la cour.

[ocr errors]

75. Les j# #+ # Kasouye-no sakwan (Tchu ki tchu), deux personnes.

Ces quatre officiers sont chargés de revoir les comptes. Les deux premiers ont le pas sur les deux autres.

76. Le ###. # Tsikara-no kami (Tchu choui theou), ou premier inspecteur des vivres.

77. Le #)#. # Tsikara-no ski (Tchu choui tsu), son second.

Tous les comestibles servis au Daïri sont scrupuleusement examinés par ces deux employés. Le riz qu'il mange est compté grain par grain, et on lui en donne chaque jour la même quantité.

E. FIo BoU-No sIo. Ministère de la guerre.

78. Le #p# # Fiô boü kiô (Ping pou khing), chef du département de la guerre. C'est ordinairement un fils ou un proche parent du Daïri. Il a, pour la forme, la direction de toutes les affaires qui ont rapport à l'état militaire, qui sont en effet dirigées par le Seogoun.Lorsqu'un prince enfreint les ordres du Daïri, le Fiô bou kiô enjoint au Seogoun de l'en punir.

79. Le ## k #-# Fiô bou-no ta yu (Ping pou ta fou), adjoint du précédent.

80. Le ##5 # # Fiô bou-no sio yu (Ping pou chao fou) remplace le dernier, s'il est absent.

8l. Les # # # Fiô bou-no sio (Ping pou tching), deux personnes.

82. Les # # # Fiô bou-no zeô (Ping pou tchhoung), deux personnes, qui exécutent les ordres donnés par le précédent.

85. Le JEA # Fayato-no kami (Sin jin tching), le premier directeur

des danses. 84. Le 4# N # Fayato-no seo (Sin jin yeou), son adjoint. 85. Le # #-/ # Fayato-no sakwan (Sin jin ling szu), adjoint en

[merged small][merged small][ocr errors]

88. Le # y #jf] Ghiô bou-no sio yu (Hing pou chao fou). Adjoints du ministre de la justice.

[ocr errors]

inférieurs. 9l. Le # #] k Dai fan si (Ta fan szu), qui examine les coupables. 92. Les # #] # Tsiou fan si (Tchoung fan szu), deux personnes. 95. Les ##]3 Siô fan si (Chao fan szu), deux personnes. 94 Le j# Sakuan (Tchu).

Ce sont trois classes d'employés subalternes, aux ordres du Dai fansi.

95. Le JE #RU] Siou gaks no kami (Thsieou yu tching), geôlier en chef. Siougakf signifie prison.

96. Le 4##RU] Siou gakf no seo (Thsieou yu yeou), son second.

97. Le # #-#RU] Siou gakf-no sakwan (Thsieou yu ling szu), employé

[merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors]

En l'absence du premier, ils lui succèdent.

l0l. Les 2K #. 3k Okoura-no siô (Ta tsang tching), deux premiers clercs. l02. Les # # k Okoura-no sakwan (Ta tsang lou), deux autres clercs. 105. Le JE # # Ori be-no kami (Tchy pou tching) est à la tête de

toutes les manufactures et teintureries. -
l04. Le 4# # # Ori beno seo (Tchy pou yeou).
l05. Le # # # Ori be-no sakwan (Tchy pou lou).

Deux moindres employés.

H. KoU NAï-No sIo. Ministère de la maison de l'empereur.
p

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]
[ocr errors]

sous leurs ordres.

ll0. Les # py # Koü nai-no sakwan (Koung neï lou) sont deux employés inférieurs.

l ll. Le 3R ;k # 3k Dai sen-no tayu (Ta chen ta fou), ou premier maître d'hôtel. - -

l 12. Le ## k Dai sen-no ski (Ta chen liang), ou le second.

l 15. Les # 3k # 3k Dai sen-no dai sin (Ta chen ta tsin), deux em

ployés sous leurs ordres.

l l 4. Les J# # 3k Dai sen-no sakwan (Ta chen tchu), deux moindres employés.

ll5. Le #filLK Mok koü-no kami (Mou koungtheou), ou premier char

[merged small][ocr errors][ocr errors]

ll8. Les J#lLK Mok koü-no sakwan (Mou koung tchu), deux sousemployés.

ll9. Le ép #. San si (Souon szu), ou expert. Il évalue le prix des traVauX.

120. Le ##}k k Oo i-no kami (Ta tchhoui theou), ou premier pourvoyeur.

Il y a des emplacemens particuliers où l'on conserve les vivres destinés pour la table du Daïri; ils sont sous la surveillance de cet officier, qui est en même temps le premier cuisinier du Daïri.

[ocr errors][merged small]
[ocr errors]

des appartemens et des meubles; il a soin de les faire tenir propres et en bon état. To-no mo veut dire inspecteur des appartemens.

« EdellinenJatka »