Sivut kuvina
PDF
ePub
[ocr errors]

ÉCOLE ITALIENNE. 00000000 RAPHAEL. 000000 PALAIS DE L'ESCURIAL.

LA VISITATION.

[ocr errors]

Les peintres, dans leurs compositions, ne s'astreignent pas toujours à suivre exactement les documens historiques; et Raphaël, pour représenter le sujet d'une manière plus agréable, s'est écarté de l'évangile saint Luc.

En ce temps-là Marie partit pour s'en aller promptement dans les montagnes en la ville de Juda, et elle entra dans la maison de Zacharie et salua Élisabeth. Dès qu'Élisabeth eut entendu la voix de Marie qui la saluait, son enfant tressaillit dans son sein; elle fut remplie du saint Esprit, et elle s'écria en élevant la voix : Vous êtes bénie entre toutes les femmes, et le fruit de vos entrailles est béni. D'où me vient ce bonheur, que la mère de mon Seigneur me visite? »

Il est impossible de trouver ici la fidélité historique dont parle M. Quatremère dans son histoire de la vie et des ouvrages de Raphaël, et on ne peut pas voir pourquoi cette scène est représentée sur les bords du Jourdain. On peut également s'étonner de ce que Raphaël a encore suivi l'usage des peintres ses prédécesseurs, en offrant dans le lointain une autre scène qui eut lieu trente ans après la Visitation, le baptême de JésusChrist par saint Jean.

Ce tableau a été peint par Raphaël dans le temps de sa plus grande force; il présente une grande masse de beautés, et surtout une couleur vigoureuse qu'on ne trouve pas dans ses premiers tableaux. Il a été placé, avant l'année 1681, dans la sacristie de l'Escurial; il était sur bois, et fut mis sur toile à Paris en 1804. Il a été gravé par M. Desnoyers en 1824.

Haut., 6 pieds 2 pouces ; larg., 4 pieds 5 pouces.

ITALIAN SCHOOL. 0000000000 RAPHAEL. 0000000000000000 ESCURIAL.

THE VISITATION.

Painters, in their compositions, do not always confine themselves to be exactly guided by historical documens; and hence Raphael , in order to represent the subject in a more pleasing manner has deviated from the narrative of the gospel by saint Luke : « And Mary arose in those days, and went into the hill country with haste, into a city of Juda; and entered into the house of Zacharias, and saluted Elisabeth. And it came to pass, that when Elisabeth heard the salutation of Mary, the babe leaped in her womb; and Elisabeth was filled with the Holy Ghost;

and she spake out with a loud voice, and said : Blessed art thou among women, and blessed is the fruit of thy womb. And whence is this to me, that the mother of my Lord should come to me ?

It is impossible to discover here the historical fidelity mentioned by M. Quatremère, in his history of the life and works of Raphael, and one cannot see why this scene is represented upon the banks of Jordan. It is not less astonishing that Raphael should have followed the example of the painters his predecessors, in presenting in the back ground another scene which took place thirty years after the Visitation, namely, the baptism of Jesus-Christ by saint John.

This picture was painted by Raphael when his vigour was at its height. It presents a great mass of beauty, and particularly a vigorous colouring which does not distinguish his early pictures. It was placed, before the year 1681, in the sacristy of the Escurial; it was upon wood , and was put upon canvas at Paris, in 1824. An engraving was taken from it by M. Desnoyers in 1824. Height, 6 feet 9 inches; breadth, 4 feet 10 inches.

[merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small][merged small]

igour was

partico his early

acristy of canvas at

M. Des.

61.

« EdellinenJatka »