Lettres ...

Etukansi
C.L.F. Panckoucke, 1826
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 240 - Sed haec felicitas terrae inbecillis cultoribus fatigatur. Nam possessor prior saepius vendidit pignora, et dum reliqua colonorum minuit ad tempus, vires in posterum exhausit, quarum defectione rursus reliqua creverunt.
Sivu 246 - AUDIO Valerium Martialem decessisse, et moleste fero. Erat homo ingeniosus, acutus, acer, et qui plurimum in scribendo et salis haberet et fellis , nee candoris minus.
Sivu 19 - Je rêvais, j'écrivais , et je me préparais la consolation de remporter mes feuilles pleines, si je m'en retournais les mains vides. Ne méprisez pas cette manière d'étudier. Vous ne sauriez croire combien le mouvement du corps donne de vivacité à l'esprit : sans compter que l'ombre des forêts , la solitude, et ce profond silence qu'exigé la chasse, sont très-propres à faire naître d'heureuses pensées.
Sivu xv - II me paroît , dit le traducteur françois, qu'il ya plus de génie dans les lettres de Cicéron , plus d'art dans celles de Pline. Le premier se pardonne quelquefois plus de négligence; le second souvent laisse voir trop d'étude.
Sivu 31 - C'est ce que je répète sans cesse dans ma maison de Laurentin.. Soit que je lise, soit que j'écrive, soit qu'à mes études je mêle les exercices du corps, dont la bonne disposition influe tant sur les opérations de l'esprit; je n'entends, je ne dis rien que je me repente d'avoir entendu et d'avoir dit. Personne ne m'y fait d'ennemis par de mauvais discours.
Sivu 100 - Longum est, altius repetere, nec refert, quemadmodum accident, ut homo minime familiaris cenarem apud quendam, ut sibi videbatur, lautum et diligentem, ut mihi, sordidum simul et sumptuosum. Nam sibi et paucis opima quaedam ; ceteris vilia et minuta ponebat. Vinum etiam parvulis lagunculis in tria genera...
Sivu 316 - Messalino, qui, luminibus orbus, ingenio saevo mala caecitatis addiderat. Non verebatur, non erubescebat, non miserebatur; quo saepius a Domitiano, non secus ac tela quae et ipsa caeca et improvida feruntur, in optimum quemque contorquebatur. De huius nequitia sanguinariisque sententiis in commune omnes super cenam loquebantur, cum ipse imperator: « Quid putamus passurum fuisse, si viveret ? » Et Mauricus :
Sivu iii - L'esprit de l'auteur s'y montre avec d'autant plus d'avantage qu'il y est dégagé de l'apprêt qui le dépare trop souvent dans Pline même; et le modèle , sans cesser d'être ressemblant , est peint en beau dans la copie, précisément parce que le peintre n'a pas trop cherché les agréments de l'attitude et l'éclat du coloris.
Sivu 294 - Nam castum esse decet pium poetam Ipsum, versiculos nihil necesse est, Qui tum denique habent salem ac leporem, Si sunt molliculi ac parum pudici Et quod pruriat incitare possunt, 1o Non dico pueris, sed his pilosis, Qui duros nequeunt movere lumbos.
Sivu 182 - Nihil enim legit quod non excerperet : dicere etiam solebat nullum esse librum tam malum ut non aliqua parte prodesset.

Kirjaluettelon tiedot