Études sur le régime des manufactures

Etukansi
Michel Lévy frères, 1859 - 396 sivua
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Sisältö


Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 139 - Lutter contre elles, ce serait vouloir remonter un courant : mieux vaut se conformer aux nécessités des âges nouveaux, voir si du mal il ne s'est pas dégagé quelque bien, et à cet état des esprits opposer des moyens d'influence qui y correspondent. De docile qu'il était, l'ouvrier est devenu raisonneur, et, comme cela arrive toujours, il a commencé par l'excès. L'idée fixe d'un intérêt de profession entretient dans son cerveau une fermentation qui va jusqu'à l'ivresse. S'il a pris trois...
Sivu 1 - I. Messieurs , je viens rendre compte à l'Académie des résultats de la mission qu'elle a bien voulu me confier : cette mission a eu pour objet l'examen de l'état moral, intellectuel et matériel des populations qui , dans les villes ou dans les campagnes, s'occupent du travail de la soie. Même réduit à la France , cet examen n'eût pas manqué d'intérêt ; peu d'industries y revêtent des formes plus variées , y créent plus de richesses, y défrayent une main-d'œuvre plus ingénieuse et...
Sivu 94 - ... plus récente, les appareils mécaniques sont venus simplifier le travail et remplacer le métier à la barre par des arbres de couche qui distribuent le mouvement dans toutes les parties des ateliers. Les établissements à moteur mécanique sont dans la ville même et dans les faubourgs de Baie ; on en compte trois ou quatre; la campagne n'a encore que des métiers à bras. On sait quel esprit d'indépendance anime ces populations de la campagne; des événements contemporains en ont donné...
Sivu 139 - S'il persiste, quoique vaincu, dans ses animosités secrètes, c'est encore de son intérêt qu'il prend conseil ; il croit à une revanche, il attend son jour. Quand? Comment? Par quels moyens? Il l'ignore et à vrai dire ne s'en préoccupe pas. Dans quel but et pour quelles réformes? Il n'en a pas le sentiment précis, et quand on le presse, il se retranche dans des griefs généraux ou se perd dans de petits détails.
Sivu 79 - ... rigoles d'écoulement, que nettoient les eaux des fontaines et les eaux de condensation des établissements voisins. Le prix de ces maisons a dû varier en raison de la superficie et des détails de la distribution. Dans le début, les moins coûteuses n'allaient qu'à...
Sivu 254 - L'interroge-t-on? cette situation de son esprit se révèle à l'instant. Le champ de ses idées n'est plus circonscrit dans la profession qu'il exerce; c'est le sujet dont il s'occupe le moins et dont il parle le moins volontiers ; il aime à. faire preuve de connaissances plus étendues. Son langage aussi s'est élevé et prend le tour de ses lectures; il disserte, il est raisonneur, il se pique d'aller au fond des choses. Il a sur. l'industrie, sur la politique, sur les événements, des idées...
Sivu 247 - S'il s'agissait ici d'une étude purement morale , il y aurait beaucoup à dire sur cet entraînement et sur les tristes conséquences où il aboutit. Il est bien certain que , dans plus d'un cas , de semblables excès conduisent les familles à la ruine, si ce n'est au déshonneur, et qu'ils entrent pour beaucoup dans la recherche de la fortune, n'importe par quels moyens, et au mépris des avertissements de la conscience. Malheur à qui ne sait pas s'en défendre ni en préserver les siens; une...
Sivu 81 - Aujourd'hui cent cinquantehuit ménages ont des habitations qui leur appartiennent et qu'à ce titre ils ont intérêt à soigner et à embellir. D'autres demandes existent ; sans la crise qui a pesé sur les manufactures, elles seraient plus nombreuses encore ; elles se multiplieront avec la reprise du travail. Jusqu'ici, la classe d'élite a pris les devants ; 300 ou 400 francs d'épargne supposent des habitudes d'ordre chez ceux qui les ont. Mais l'eflet de l'exemple va se faire sentir, et le...
Sivu 249 - Ce n'est pas trop augurer des destinées de cette fabrication que de porter à un milliard la somme des produits qu'avant peu elle sera appelée à fournir. L'une de ses forces , et elle est grande, c'est son caractère vraiment national. Tandis que d'autres industries demandent à la loi du pays les moyens d'exister et se prévalent de leur faiblesse pour jouir des bénéfices d'un régime particulier, l'industrie des soies et de ses soieries n'a puisé sa force qu'en ellemême, elle n'a eu ni défaillances...
Sivu 73 - Que l'air des villes leur soit, sous plus d'un rapport, défavorable , c'est ce qui résulte de l'examen le plus superficiel. La vie y est plus chère, et par suite le salaire plus élevé , la discipline y est moins sûre, le travail plus,, inégal , les habitudes y sont moins régulières. D'où vient alors la persistance des industries à demeurer sur un terrain en apparence si ingrat? Rien ne les y oblige ; c'est librement qu'elles supportent RAPPORT SUR LA CONDITION DES OUVRIERS EN SOIE. |235...

Kirjaluettelon tiedot