Romania: recueil trimestriel consacré à l'étude des langues et des littératures romanes

Etukansi
Paul Meyer, Gaston Bruno Paulin Paris, Antoine Thomas, Mario Roques
Société des amis de la Romania, 1898
0 Arvostelut
Arvosteluja ei vahvisteta, mutta Google tarkistaa ne valheellisen sisällön varalta ja poistaa tällaisen sisällön
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 453 - Ah quanto è uom meschin, che cangia voglia per donna o mai per lei s'allegra o dole, e qual per lei di libertà si spoglia o crede a suoi sembianti e sue parole!
Sivu 7 - Sed quia quo modo sit factum non solum historiis, sed etiam patriensium memoria quotidie recolitur et cantatur
Sivu 39 - Le savant doyen de la Faculté des lettres de Rennes, MJ Loth, veut bien, sous toutes réserves, me communiquer au sujet de ce mot la note suivante : « Ceri paraît avoir en gallois le sens de « l'anglais kernel « pépin », et aussi « partie dure d'un fruit, « noix (?) ». Ceri a aussi le sens de « néflier ». Ce serait « donc proprement la « ville aux coques de noix » pour les « Gallois. Pour ceri, comme arbre, il figure dans le Cat Godeti
Sivu 532 - On sait en effet que ce glossaire a subi des additions à la fin du Xe siècle ou au commencement du XIe siècle (Thurneysen, op.
Sivu 49 - Anglorum, c. 128, éd. Stubbs, I, 139. Son rôle est d'ailleurs tout différent. Hugues est un jeune vassal assez obscur, fils d'un comte Robert de Montdidier. Il tue Isembard et succède à Louis, dernier descendant de Charlemagne : « Hugo quidem, non magni nominis tyro, filius Roberti comitis Montis Desiderii, ultro pro domino duellum expetiit et provocatorem interemit, etc. » Le rôle attribué à Hugues Capet et sa naissance obscure sont à rapprocher d'une chanson de geste de très basse époque,...
Sivu 172 - Histoire de la langue et de la littérature française publiée sous la direction de M. Petit de Julleville...
Sivu 173 - Talento nei suoi varii valori lessicali. Memoria letta alla R. Accademia di scienze morali e politiche délia Società Reale di Napoli da Francesco d'OviDio.
Sivu 171 - Société de leur intention de prendre part au concours, devront lui faire parvenir avant le 31 décembre 1900 deux exemplaires au moins de leur ouvrage. Les communications et envois relatifs au concours devront être adressés franco à M. le Président de la Société de Linguistique, à la Sorbonne, Paris.
Sivu 494 - Mais li dame deseur se trece 85 Plake tant d'or et tant d'argent Que tout en sont ivre la gent. En le moiienne est li caroigne; Uns cors blesteus tous plains de roigne Je proverai, qui kel desdise, 90 Que c'est fausse markaandise, Car on ne puet de fi savoir Le trekerie de l'avoir. Saciés que c'est cose certaine : La s'aferoit une vintaine 96 Assés mex k'en le draperie Por veïr celé trekerie.
Sivu 280 - Genevai. (Celui qui est là-haut, le maître des batailles, qui se moque et se. rit des canailles, a bien fait voir, par...

Kirjaluettelon tiedot