Mémoires de Saint-Simon, Nide 12

Etukansi
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Sisältö

Avidité mal reçue du comte de Marsan
52
Motifs qui firent passer Berwick en Espagne et Puységur
60
Princesse des Ursins intercepte et apostille de sa main
66
Cardinal dEstrées abbé de SaintGermaindesPrés
74
Duc de Gramont déclare son indigne mariage et par linsensé
87
Duc de Mantoue incognito à Paris voit le Roi à Versailles
105
Barbezières rendu à Casai
120
Complaisance de Tessé qui laisse la Feuillade en chef
125
Le duc de Gramont voit en chemin la princesse des Unira
132
Combat de Donauwerth
140
Augicourt personnage curieux sa mort
149
Harley secrétaire dÉtat dAngleterre le Blanc intendant
156
Naissance du premier duc de Bretagne
163
Marche et disposition des armées
169
Bon et sage avis de lÉlecteur méprisé 180181
180
Retour de Mme dElbeuf p 248 495
250
Reneville retrouvé p 252
252
La comtesse dAuvergne p 253254
253
La fin du marquis de Vervins p 263 496
274
Tessé voit en passant la princesse des Ursins p 280281 497
287
Le doyen des maréchaux de France p 291 498
295
Berwick de retour dEspagne
334
Mort de la duchesse dAiguillon son caractère
340
Don on vi 1 le obtient permission de venir se justifier
349
Catinat refuse lOrdre faute de pouvoir prouver
360
Remarques sur la cérémonie de lOrdre où les maréchaux
375
Action devant Verue
382
Conduite de Maulévrier à Madrid et sa faveur
388
Permission accordée à la princesse des Ursins de venir à
396
Politique de la princesse des Ursins
398
Pension du Roi à Mme de Caylus à condition de quitter le
407
Brevets de retenue à Livry et au comte dÉvreux
413
Petits exploits de la Feuillade
419
Tracasserie entre SaintPierre et Nancré pour les suisses
425
Rivas chassé Mejorada en sa place Ronquillo
431
Duc et duchesse dAlbe à un bal à Marly singularités
437
Orry retourne en Espagne
443
Amelot fait ambassadeur en Espagne p 442 542
444
Mort de Mme du PlessisBellière
452
Le comte de Tréville p 112113
484
Le maréchal de Villars et Cavalier p 117
485
Mort du fils de M de Vaudémont p 124
486
Augicourt p 149
487
Le secrétaire dÉtat le Blanc p 158
488
Stanislas Leszczynski élu roi de Pologne p 158
489
Blainville et la Baume tués à Hochstedt p 183
491
Le comte de Verue tué à Hochstedt p 211
492
Orry rappelé dEspagne p 224
494
Le maréchal de Bouffi ers dépouillé du régiment des gardes le maréchal de Tallard fait gouverneur de la FrancheComté p 301
499
Labbé de Pomponne fait ambassadeur à Venise p 315
500
et 590 Puysieulx fait chevalier de lOrdre p 316
501
Le comte de Caylus p 329
503
La seconde duchesse dAiguillon p 343
504
Le duché dAiguillon p 343344
506
Villars fait duc p 364
507
Labbé dEstrées privé du fauteuil à la cérémonie de lOrdre p 376
508
Pouvoirs donnés par le roi dEspagne au maréchal de Tessé p 406
509
Madame de Caylus quitte le Père de la Tour p 407
510
SaintPierre et Nancré p 425
511
Le chevalier de Grignan p 428429
512
ces aux gens titrés p 56
517
Le comte dAven devient duc par la démission de son père
524
Larmée française en Espagne
534
Le baron de Bressey p
535
Interception de la lettre de labbé dEstrées
541
Contrat de mariage de la bâtarde du Roi
549
Le marquis de Vérac fragment inédit de SaintSimon
556
Les BautruNogent fragment inédit de SaintSimon
564
Promotion de labbé dEstrées et de M de Puysieulx fragment
574
Le comte de SaintMayol et le marquis de Monteleon
576
Promotion des maréchaux de France à lOrdre fragments inédits
584
Lettre de M Bouchu à M Desmaretz
590
Table des sommaires qui sont en marge du manuscrit
631
Table alphabétique des noms propres et des mots
641
Table de lAppendice
677
P 20
679
Orry en Espagne p
680

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 290 - Sa veuve, qui n'eut point d'enfants, étoit une sainte, mais la plus triste et la plus silencieuse que je vis jamais. Elle s'enferma dans sa maison, où elle passa le reste de sa vie, peut-être une vingtaine d'années, sans en sortir que pour aller à l'église, et sans voir qui que ce fût.
Sivu 284 - C'étoit une bossue, tout de travers, fort laide, pleine de blanc, de rouge et de filets bleus pour marquer les veines, de mouches, de parures et d'affiquets, quoique déjà vieille, qu'elle a conservés jusqu'à plus de quatre-vingts ans qu'elle est morte.
Sivu 415 - Sa fille , rousse comme une vache, avec de l'esprit et de l'intrigue , mais avec une effronterie sans pareille, se fourra à la cour où, avec les sobriquets de la blonde, et de vaque-à-lout parce qu'elle était de toutes foires et marchés, elle s'initia dans beaucoup de choses, fort peu contrainte par la vertu et jouant le plus gros jeu du monde.
Sivu 131 - ... pas en Dieu. Tout cela lui fut souffert toute sa vie sans le moindre avis de la cour, ni la plus légère diminution de crédit et d'autorité. Il n'avoit fait que cela toute sa vie, mais il s'appeloit Phélypeaux.
Sivu 328 - Saint-Simon , un visage si spirituel , si touchant, si parlant, jamais une fraîcheur pareille, jamais tant de grâces ni plus d'esprit, jamais tant de gaieté et d'amusement, jamais de créature plus séduisante.
Sivu 596 - ... pas que sa folie dût tourner de ce côté-là. Je pense qu'il ne s'est jeté dans le rôle de désespéré que pour faire honneur au cordon bleu et à la place qu'il avoit dans le Conseil.
Sivu 340 - Wartigny, qui , en conservant leur parfaite ressemblance , avaient la pâleur et le tiré de personnes qui viennent de mourir. Ils parurent de la sorte à un bal, et firent tant d'horreur qu'on essaya de les raccommoder avec du rouge , mais le rouge s'effaçait dans l'instant, et le tiré ne se put rajuster.
Sivu 466 - Cluni, assez près de cette abbaye, il y séjourna. Pour abréger il y demeura deux mois dans l'hôtellerie. Je ne sais quel démon l'y fixa, mais il y acheta une place, et, sans sortir du lieu, il s'y bâtit une maison, s'y accommoda un jardin, s'y établit et n'en sortit jamais depuis, en sorte qu'il y passa plusieurs années, et y mourut sans qu'il eût été possible à ses amis ni à sa famille de l'en tirer. Il n'y...
Sivu 502 - ... avec le roi , et lui persuader qu'il ne s'agissoit de l'autorité qu'entre le roi et l'amiral ; ainsi le fils de l'amour disparut aux yeux d'un maître toujours maître, de préférence infinie à tout autre sentiment...
Sivu 606 - ... le croit, et je suis convaincue que cette intrigue s'est passée en regards et en quelques lettres tout au plus.