Bulletin de la Société libre d'émulation du commerce et de l'industrie de la Seine-Inférieure

Etukansi
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 253 - Bulletin d'histoire ecclésiastique et d'archéologie religieuse des diocèses de Valence, Gap, Grenoble et Viviers, à Romans.
Sivu 262 - Jamais sous l'impénétrable cuirasse du paladin ou du » croisé ne battit un cœur plus intrépide que sous la » stoïque armure qui couvrait la poitrine de La Salle. » Pour bien apprécier les merveilles du patient courage » de l'infatigable pèlerin, il faudrait le suivre pas à pas » sur le théâtre de ses interminables voyages, à travers » les forêts, les marais, les rivières ; il faudrait sonder >> l'amertume de son cœur alors qu'il était poussé en » avant par une force irrésistible,...
Sivu 71 - ... n'est pas contestable que l'abus des boissons alcooliques constitue l'un des plus grands dangers pour les nations modernes, et que cet abus a pris des proportions redoutables depuis le commencement du siècle. Il ya soixante ans, ce mal était inconnu dans la plus grande partie de la France; aujourd'hui, il est peu de départements q*ui aient échappé à son invasion. Le prix élevé du vin contribue malheureusement à l'extension du fléau. Dans les départements méridionaux, par exemple,...
Sivu 246 - Comme j'ay desjà dit, c'estoient tous gens qui avoient esté pris par force ou par surprise, de sorte que nous pouvions dire que c'estoit presque comme à l'arche de Noë, où il y avoit de toutes sortes d'animaux, de mesme nous avions toute sorte de nations. Les soldats avoient esté levez par MM. les officiers subalternes de la Marine, lesquels avoient une demy solde à chaque homme, de quelque facon qu'il fust, c'est pourquoy ils amenoient tous ceux qu'ils pouvoient attraper.
Sivu 82 - Normand ne mourait pas sans avoir son petit procès au Parlement. Plus tôt , plus tard , il fallait de toute nécessité en passer par là; c'était, voyez-vous, comme le voyage de la Mecque, où tout musulman fidèle doit aller une fois en sa vie.
Sivu 104 - De tous côtés le concubinage et l'adultère appellent une répression , qui presque toujours reste impuissante. — Le mariage ne conserve plus la moindre dignité : nos malheureux paysans n'y voient guère qu'un marché, peu différent de ceux qu'ils concluent journellement entre eux. Rien...
Sivu 71 - Aujourd'hui, des communications multipliées et accélérées lui ont apporté de loin : l'oïdium, le phylloxéra, le mildew, et ces trois fléaux se sont abattus sur elle, en moins de trente années, portés par des voies rapides. Il faut fournir au vigneron des armes nouvelles pour cette situation nouvelle, sous peine, de voir disparaître la récolte et l'usage du vin, et celle de l'alcool en prendre la place. Tandis que la consommation du sucre restait stationnaire, comment n'être pas effrayé...
Sivu 71 - Quand on réfléchit à quelle somme de désordres cérébraux, de malheurs domestiques, de débauches, de délits et de crimes, d'infirmités incurables, de morts prématurées et de vices héréditaires correspond cet accroissement de la consommation de l'alcool, base des jouissances...
Sivu 218 - ... 37 degrés, après avoir été grossie par une autre rivière fort large, qui vient du nord; et toutes ces eaux se déchargent, selon toutes les apparences, dans le golfe du Mexique...
Sivu 238 - ... Illinois, ce n'est pas pour être glorifié comme il le méritait, mais pour être persécuté. Le vieux La Barre, qui n'était qu'un pantin dans la main de son entourage, nie effrontément non-seulement les résultats de la découverte mais la découverte elle-même. Il ne s'en tient pas à cela. Il autorise les Iroquois à piller les canots de la Salle et même à tuer cet explorateur. Il arrête, contre tout droit, les hommes que la Salle envoie en Canada chercher les marchandises et les munitions...

Kirjaluettelon tiedot