Séances et travaux de l'Académie des sciences morales et politiques, compte rendu

Etukansi
Felix Alcan, 1858
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 382 - Épousera-t-on, n'épousera-t-on pas? Tuera-t-on, ne tuera-t-on pas ? On épousera, on tuera, voilà le premier acte. On n'épousera pas, on ne tuera pas, voilà le second acte. Un nouveau moyen d'épouser et de tuer se présente, et voilà le troisième acte.
Sivu 281 - Il méprisait cette politesse superficielle dont le monde se contente, et qui couvre souvent tant de barbarie; mais sa bonté, son humanité, sa libéralité lui composaient une autre politesse plus rare qui était toute dans son cœur.
Sivu 413 - ... dévoiler ces sublimes vérités qu'il n'appartient pas à l'homme de connaître par lui-même et que la raison humaine sert à confirmer sans servir à les découvrir. Un nouvel univers s'offrit pour ainsi dire à sa contemplation; il aperçut la chaîne invisible qui lie entre eux tous les êtres, il vit une main puissante étendue sur tout ce qui existe, le sanctuaire de la nature fut ouvert à son entendement comme il l'est aux intelligences célestes et toutes les plus sublimes idées que...
Sivu 126 - C'est à ce point de vue qu'il faut se placer si l'on veut agir sur eux; des ouvriers plus instruits demandent une direction plus éclairée; les devoirs s'élèvent avec les nécessités des temps. Le point essentiel, c'est de ne pas se méprendre sur ce que sont les ouvriers et de ne pas attendre d'eux ce qu'ils ne peuvent plus donner.
Sivu 33 - Tout ce qu'il faut faire dans cette vie, pour y trouver le plus grand bonheur dont notre nature soit capable, est sans doute cela même qui doit nous conduire au bonheur éternel2.
Sivu 454 - Conservant dans leurs déploiements distincts les traces de leur union primitive, elles se ressemblent et se reflètent '. Dans le monde réel, l'idée se revêt de matière et apparaît sous une forme visible ; dans le monde idéal, l'essence devient savoir et prend une forme intellectuelle. La première évolution produit l'univers, la seconde produit la connaissance. C'est ainsi que la pluralité vient de l'unité, que l'infini pénètre le fini, que l'identité se concilie avec le progrès, que...
Sivu 294 - Mais il me paraît encore convenable pour plusieurs raisons, qu'elles n'existaient alors qu'en âmes sensitives ou animales douées de perception et de sentiment, et destituées de raison; et qu'elles sont demeurées dans cet état jusqu'au temps de la génération de l'homme à qui elles devaient appartenir, mais qu'alors elles ont reçu la raison; soit qu'il y ait un moyen naturel d'élever une...
Sivu 346 - Dieu moral, que celle qui paraît dans le gouvernement de la nature? Mais, si ce qu'il ya en nous de providentiel et de nécessaire, prouve déjà la Providence, à plus forte raison ce qui s'y trouve de libre et de volontaire. En effet, disonsle d'abord, en une certaine façon...
Sivu 330 - Le second point, c'est que le mouvement de la matière suppose un moteur; car le mouvement n'est pas une propriété essentielle de la matière, c'est un état dans lequel elle peut se trouver, ou ne pas se trouver, et que nous ne voyons pas qu'elle puisse se procurer d'ellemême. Les parties de la matière qui se meuvent ont donc reçu leur mouvement d'une cause étrangère.
Sivu 373 - Vous concevez aussi bien que moi que, pour ce grand œuvre auquel je le crois assez disposé, il faut tâcher de le fixer à Annecy, dans la crainte qu'il ne recoive ailleurs quelques mauvaises instructions.

Kirjaluettelon tiedot