Hygiène physiologique de la femme: ou, De la femme considérée dans son système physique et moral, sous le rapport de son éducation et des soins que réclame sa santé à toutes les époques de sa vie

Etukansi
Méquignon Marvis, 1825 - 456 sivua
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Sisältö

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 290 - ... s'il a eu connaissance de la grossesse avant le mariage ; 2° s'il a assisté à l'acte de naissance et si cet acte est signé de lui ou contient sa déclaration qu'il ne sait signer ; 3° si l'enfant n'est pas déclaré viable.
Sivu 18 - Une femme de beaucoup d'esprit (i) a dit que les Français semblaient s'être échappés des mains de la Nature , lorsqu'il n'était encore entré dans leur composition que l'air et le feu. Elle en aurait pu dire autant de son sexe; mais sans doute elle n'a pas voulu trahir son secret.
Sivu 171 - La philosophie n'estrive point contre les voluptés naturelles, pourvu que la mesure y soit jointe, et en prêche la modération, non la fuite; l'effort de sa résistance s'emploie contre les étrangères et bâtardes.
Sivu 80 - ... la femme pouvant être prête à toute heure, il fallait que le premier sollicitât, et que la seconde semblât refuser pour stimuler davantage les désirs.
Sivu 47 - ... quelquesunes de ces récompenses auxquelles les enfants attachent tant de prix. Il remarqua que toutes les fois qu'elle se livrait à cet exercice le soir, quelques moments avant de se coucher, elle dormait paisiblement, et rendait inutiles les mesures qu'on avait jusqu'alors été forcé de prendre pour maintenir ses mains en repos. Dès lors, il employa tous les jours le même moyen pour lui procurer une nuit exempte de ces agitations si pernicieuses auxquelles elle se livrait continuellement;...
Sivu 368 - Les villes sont le gouffre de l'espèce humaine. Au bout de quelques générations les races périssent ou dégénèrent; il faut les renouveler, et c'est toujours la campagne qui fournit à ce renouvellement.
Sivu 43 - Lachaise, — les mères se reposent sur les effets probables d'une éducation toute morale et religieuse dans laquelle elles les élèvent, ou s'imaginent trop volontiers que l'innocence de leurs filles doit les mettre à l'abri d'un tel fléau, et dans tous les cas ne reconnaissent le mal que lorsqu'il a fait d'immenses progrès et qu'on leur en a manifestement découvert la source. » Dans ces dernières années, le Dr Baraduc a découvert un nouveau signe, pour ainsi dire certain, de manuélisation.
Sivu 80 - ... d'éloigner d'abord les sexes pour les réunir ensuite avec plus d'impétuosité. La jeune fille ne fuit que dans l'intention d'être poursuivie, elle semble haïr ce qu'elle aime et vouloir aimer ce qu'elle hait. Plus elle se jette en un sens opposé de son penchant, plus elle en dévoile la véhémence.
Sivu 82 - ... l'enfant perd sa nullité, il devient homme ou femme ; son sexe se prononce et lui révèle le secret de sa puissance. Un sentiment nouveau s'élève au fond des cœurs et leur apprend qu'ils ne peuvent plus demeurer indifférents sur la terre, que le corps a plus de vie qu'il ne lui en faut pour lui seul, et que celle-ci tend à se répandre au dehors. Nous n'existons, à vrai dire, que pour notre espèce, et non pour nous-mêmes.
Sivu 19 - ... nature!... Avec quel art n'at-il pas disserté sur l'empire de la beauté , à laquelle , peut-être, il fut plus sensible qu'aucun autre homme! Avec quel charme il a su retracer et la grâce naïve qui enchaîne, et l'adroite coquetterie qui appelle, et la pudeur mystérieuse, cette prompte et délicate combinaison...

Kirjaluettelon tiedot