Journal de pharmacie et des sciences accessoires, Nide 23

Etukansi
Chez L. Colas Fils, 1837
Beginning with vol.12, Bulletin de la Société de Pharmacie de Paris is included in the publication.
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Sisältö

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 269 - Clémente! a installé dix-neuf baignoires dans son établissement. La source de Saint-Allyre se divise en deux branches principales, dont l'une sert à alimenter les bains. Comme la température de l'eau n'est pas assez élevée , on est obligé de la chauffer pour le service des baigneurs , ce qui doit nécessairement apporter quelque changement dans sa composition. En effet , la chaudière dans laquelle on élève un peu sa température se recouvre intérieurement d'un dépôt terreux si considérable...
Sivu 559 - Un prtit entonnoir de verre est d'un emploi très-utile lorsqu'on a des recherches à faire sur une cuillerée à soupe ou à thé de substance. Dans ce cas , on remplit en partie le tube d'eau ordinaire , et on laisse un espace suffisant pour la substance à examiner : on suspend au bouchon un morceau de zinc à l'aide d'un fil , de manière à ce qu'il se trouve dans l'axe du tube ; puis la liqueur à examiner, ayant été préalablement...
Sivu 556 - ... du bouchon. Alors il s'élève bientôt de la surface du zinc des bulles de gaz , qui sont formées d'hydrogène pur, s'il n'ya pas d'arsenic; mais si la liqueur contient de l'arsenic en dissolution, sous quelque forme que ce soit, le gaz contiendra aussi de -l'hydrogène arseniqué. On laisse se perdre les premières portions de gaz , afin qu'elles entraînent avec elles...
Sivu 262 - Le ruisseau deTirelaine ne fut plus dès-lors un obstacle au cours des eaux de St-Allyre ; elles l'avaient traversé et se disposaient déjà à franchir un autre bras de ce ruisseau, en formant une nouvelle arche. Celle-ci se voit encore à demi formée , avançant au-dessus du ruisseau , et restant suspendue sans soutien. Une cause qui nous est inconnue changea le point de sortie des eaux minérales , et l'aqueduc fut à sec. Tout porte à croire que le dépôt était plus abondant autrefois qu'à...
Sivu 259 - Elles ont une très faible odeur bitumineuse, non désagréable, et une saveur aigrelette , un peu atramentaire et bitumineuse. Elles laissent dégager de temps en temps des bulles plus ou moins grosses , qui consistent en acide carbonique. Ces bulles deviennent très nombreuses par l'agitation. Ces eaux tombent dans un petit réservoir en pierre qui est tout tapissé d'un dépôt ocreux. Peu de temps après leur exposition à l'air, elles se recouvrent d'une pellicule très fine, nacrée, d'un blanc...
Sivu 262 - Mais ici la nature était encore dans toute son activité ; un dépôt de carbonate de chaux et de fer hydroxidé couvrait en peu de temps les végétaux vigoureux qui avaient pris possession de ce sol encore vierge; les mousses et les coquillages qui venaient y chercher la fraîcheur étaient saisis en même temps , et tous ces matériaux accumulés ne servaient qu'à exhausser le terrain , à multiplier les surfaces , à augmenter les points de contact , et favorisaient puissamment la formation...
Sivu 557 - S'il n'ya pas d'arsenic , la flamme a un tout autre aspect ; le verre est à la vérité terni dans le premier moment par l'eau de nouvelle formation qui s'y dépose , mais...
Sivu 18 - On les évapore à siccité , on ajoute au résidu de l'évaporation un dixième de son poids de peroxide de manganèse en poudre , on mélange exactement les deux substances , et l'on chauffe le mélange au rouge-brun naissant , dans une chaudière de fer, en agitant fréquemment. Cette calcination a pour objet de faire passer à l'état de sulfate les sulfures et hyposulfites , qui sont en grande quantité dans les eaux-mères. Il est très-facile de reconnaître que ces composés sont transformés...
Sivu 268 - ... puis des travertins ; aujourd'hui , c'est uniquement du carbonate de chaux un peu ferrugineux qu'elles laissent échapper. Ce n'est pas un des phénomènes les moins curieux que cet appauvrissement successif en principes salins, et surtout en silice, de la plupart des eaux minérales. Sa constance indique assez qu'il est lié à quelque grande cause dont l'action a été progressivement modifiée et affaiblie.
Sivu 191 - ... température rouge ou à la température ordinaire en présence des acides énergiques. Cette section comprendrait le fer, le nickel, le cobalt, le zinc, le cadmium, le chrome et le vanadium. La quatrième section se composerait des métaux qui peuvent encore se combiner avec l'oxigène, même à la plus haute température , qui à la chaleur rouge décomposent la vapeur d'eau avec beaucoup d'énergie, mais qui ne décomposent pas l'eau en présence des acides énergiques.

Kirjaluettelon tiedot