Relation de la défense de Danzig, en 1813: par le 10e. corps de l'armée française, contre l'armée combinée russe et prussienne

Etukansi
Ladrange, 1820 - 511 sivua
 

Mitä ihmiset sanovat - Kirjoita arvostelu

Yhtään arvostelua ei löytynyt.

Esimerkkisivuja

Muita painoksia - Näytä kaikki

Yleiset termit ja lausekkeet

Suositut otteet

Sivu 127 - ... de notre empire, ou l'un des points d'appui de nos armées, et que sa reddition avancée ou retardée d'un seul jour peut être de la plus grande conséquence pour la défense de l'Etat et le salut de l'armée.
Sivu 184 - VA m'annonce que les autres articles de la trêve subsisteront, elle sentira que je ne puis recevoir de pareilles modifications que par les ordres de mon souverain. Il ne me reste donc plus qu'à la prier de me faire savoir si les six jours, qui doivent précéder la reprise des hostilités, courront du 12 à 1 heure du matin, ou du 14 à midi.
Sivu 187 - ... prouverai que mes braves Russes ne craignent les menaces de personne , et qu'ils sont au reste prêts à verser leur sang pour la cause de tous les souverains et de tous les peuples. Signé, ALEXANDRE, duc de Wurtemberg. RÉPONSE.
Sivu 441 - ... corps du génie, à la marine, à l'artillerie , au train, voitures, etc., etc., sans aucune exception quelconque ; et il en sera fait un double inventaire qui sera remis au chef d'état-major de l'armée combinée.
Sivu 437 - Dantzick sera prisonnière de guerre , et sera conduite, en France. Monsieur le gouverneur , comte Rapp , s'engage formellement à ce que ni les officiers ni les soldats ne servent, jusqu'à leur parfait échange , contre aucune des puissances qui se trouvent en guerre contre la France.
Sivu 184 - ... à midi. Je dois lui déclarer, au surplus, que je la rends responsable de la rupture d'un armistice conclu entre nos souverains, et que je ne puis entendre à aucune explication évasive qu'après la réception de tous les vivres qui me sont dus. Signé, Comte LETTRE DU DUC DE WURTEMBERG AU GÉNÉRAL COMTE RAPP.
Sivu 188 - Je prie votre altesse royale de ne pas considérer comme une menace l'obligation où je me suis trouvé d'interpréter la violation d'un des articles du traité comme une déclaration formelle qui annulle l'armistice; je connais les braves troupes russes, que j'ai souvent combattues , et je sais qu'elles sont dignes d'être opposées aux nôtres. Ma lettre serait finie , monseigneur , si je n'étais dans l'obligation de faire remarquer à...
Sivu 168 - L'armistice m'a été également remis, et j'écris » particulièrement sur cet objet à votre altesse. » Je ne dois pas lui dissimuler cependant que »cette suspension d'armes, dans l'état où étaient » les choses, ne soit plus défavorable qu'avanta»geuse à la garnison; car les maladies occasio...
Sivu 437 - ARTICLE III. • D'abord après la signature de la présente capitulation , le fort Lacoste , celui de Neufahrwasser avec ses dépendances , et la rive gauche de la Vistule jusqu'à la hauteur de la redoute Gudin , et à partir de ce...
Sivu 171 - L'article des finances mérite une attention » bien particulière. Tous les fonds qui avaient » été mis à ma disposition ont été consommés , » et j'ai été obligé d'avoir recours à un emprunt » forcé que j'ai imposé à ceux qui étaient sus» ceptibles de donner quelque chose. Cet em...

Kirjaluettelon tiedot