Haku Kuvahaku Maps Play YouTube Gmail Drive Kalenteri Lisää »
Kirjaudu sisään
Teokset Teokset
" me chercher, et m'emmena seule à Saint-Germain. Je pleurai « d'abord beaucoup; mais je trouvai le lendemain la messe du roi « si belle, que je consentis à me faire catholique, à condition « que je l'entendrais tous les jours, et qu'on me garantirait... "
Souvenirs de Madame de Caylus - Sivu 20
tekijä(t) Madame de Caylus (Marthe-Marguerite) - 1860 - 268 sivua
Koko teos - Tietoja tästä kirjasta

Mémoires, Nide 2

James Fitzjames Duke of Berwick - 1828
...reverroit jamais > . » « Je pleurai d'abord beau« coup, dit de son côté madame de Caylus ; mais je u trouvai le lendemain la messe du Roi si belle, que...catholique, à condition que « je l'entendrois tous les.jours, et que l'on me ga« rantiroit du fouet. C'est là toute la controverse « qu'on employa,...

Collection des mémoires relatifs à l'histoire de France depuis l ..., Nide 66

1828
...reverroit jamais 0»,'. » « Je pleurai d'abord beauce coup, dit de son côté madame de Caylus ; mais je « trouvai le lendemain la messe du Roi si...consentis à me faire catholique , à condition que <c je l'entendrois tous les jours, et que l'on me ga« rantiroit du fouet. C'est là toute la controverse...

L'Univers: histoire et description de tous les peuples ...

1841
...dont on se sert d'ordinaire : « Je pleurai beaucoup d'abord, dit madame de Caylus , mais je trouvai la messe du roi si belle que je consentis à me faire catholique, à condition que je l'entendrais tous les jours, et qu'on me garantirait du fouet. * Mariée à treize ans à M. de Caylus,...

Histoire des Français (continuée depuis l'avénement de Louis xvi jusqu'à la ...

Jean Charles L. Simonde de Sismondi, Amédée Renée - 1841
...tante et sa bienfaitrice. Un de ces enfans, depuis la marquise de Caylus, dit dans ses Souvenirs : « Je pleurai d'abord « beaucoup ; mais je trouvai le...consentis à me « faire catholique, à condition que je l'enten« drois tous les jours, et qu'on- me garantiroit » du fouet. C'est là toute la controverse...

Histoire des églises du désert chez les protestants de France depuis ..., Nide 1

Charles Augustin Coquerel - 1841
...Saint-Germain l'une des filles , sa petite cousine, Mme de Caylus, qui nous raconte ainsi sa conversion. « Je pleurai d'abord beaucoup : mais je trouvai le lendemain...consentis à me faire catholique, à condition que je l'entendrais tous les jours et qu'on me garantirait du fouet. C'est là toute la controverse qu'on...

France: Dictionnaire encyclopédique, Nide 4

Philippe Le Bas - 1841
...dont on se sert d'ordinaire : » Je pleurai beaucoup d'abord , dit madame de Caylus , mais je trouvai la messe du roi si belle que je consentis à me faire catholique, à condition que je l'entendrais tous les Jours, et qu'on me garantirait du fouet. » Mariée à treize ans à M. de Caylus...

Histoire des Français, Nide 25

Jean-Charles-Léonard Simonde Sismondi - 1841 - 31 sivua
...« beaucoup ; mais je trouvai le lendemain la (0 Isambert. T. XIX, p. 256, QÔ5, 2.77, 265, 266. « messe du roi si belle, que je consentis à me « faire catholique, à condition que je l'enten. « drois tous les jours, et qu'on me garantiroit « du fouet. C'est là toute la controverse...

France: Dictionnaire encyclopédique, Nide 7

Philippe Le Bas - 1842
...enfants enlevés par ses ordres, et qui fut depuis la marquise de Caylus , dit dans ses Souvenirs : « Je « pleurai d'abord beaucoup; mais je « trouvai...consentis à me faire « catholique, à condition que je l'on« tendrais tous les jours et qu'on me « garantirait du fouet. C'est là toute la « controverse...

Nouveaux essais d'histoire littéraire

Eugène Geruzez - 1846 - 438 sivua
...Nous arrivâmes, dit-elle, à Paris, où madame de Maintenon vint aussitôt me chercher, et m'emmena à Saint-Germain. Je pleurai d'abord beaucoup; mais...consentis à me faire catholique, à condition que je l'entendrais tous les jours et qu'on me garantirait du fouet ; c'est là toute la controverse qu'on...

Histoire des Français, Nide 15

Jean-Charles-Léonard Simonde de Sismondi - 1847
...de ces enfants , depuis la marquise de Caylus, dit dans ses Souvenirs : <• Je pleurai d'a» bord beaucoup; mais je trouvai le lendemain la messe du...consentis à me faire catholique, à condition que je l'en« tendrois tous les jours, et qu'on me garanliroit du fouet. C'est là » tonte la controverse...




  1. Oma kirjastoni
  2. Ohjeet
  3. Tarkennettu haku kirjat-palvelussa
  4. Lataa ePub
  5. Lataa PDF