Sivut kuvina
PDF
[merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

Dans la 7° année du nengo Kei tsiô (1602), le temple du Dai bouts à Miyako fut détruit par un incendie. Dans la 8° année (1605), Minamoto-no Ye yasou devint Seogoun. Fide yori reçut la place de Nadaïsin. Dans la 10° année (1605), Minamoto-no Fide tada fut nommé Seogoun.Le 15 jour de la 12" lune, une montagne sortit de la mer à côté de l'île Fatsisio. Dans la l l° année (1606), on construisit le château impérial de Yedo. Dans la 12° année (l607), on bâtit le château fort de Sourouga. Un ambassadeur de la Chine arriva pour complimenter l'empereur du Japon. Dans la 14° année (l609), guerre du prince de Satsouma contre les îles de Riou kiou (Lieou khieou). Dans la 15° année (l610), on rebâtit le temple du Dai bouts à Miyako. Dans la 15° année, le 27° jour du 5° mois, Fide yori vint à Miyako pour visiter l'ancien Seogoun. Le même jour, le Daïri résigna l'empire en faveur

de son fils Masa fito.

[ocr errors]

Go MIDzoU o-No IN (Heou Choui wei yuan) portait, avant son avénement au trône, le nom de Masa sito (Tching jin). Dans la 19° année du nengo Kei tsi6 (l6l4), le Seogoun, après avoir vaincu Fide yori et incendié le château d'Osaka, retourna en hiver à Yedo. Le 25° jour du 10° mois, il y eut un tremblement de terre très-fort. Dans la même année, on fondit la grande cloche du temple du Dai bouts à Miyako. Dans la l" année du nengo Ghen wa (l6l5), Ye yasou et son fils Fide tada se mirent (le 2 juin) en marche pour Osaka, avec leur armée. Quelques officiers de l'armée de Fide yori mirent le feu au château d'Osaka, pour se concilier les bonnes grâces de Ye yasou, mais ils furent arrêtés dans leur fuite par les gens de Fide yori et mis à mort. Comme il n'était pas possible d'éteindre l'incendie, Fide yori se sauva dans le Fiougo, où il s'embarqua pour le Satsouma, sur des bâtimens de cette province, qu'on y avait tenus à sa disposition en cas de besoin. On prétendit qu'il avait péri dans l'incendie de ce château, mais ce n'était qu'un bruit répandu pour favoriser sa fuite. Le l7° jour de la 4° lune de la 2° année (l616), Ye yasou mourut à Sourouga. Le 26 jour du 8 mois de la 5° année (1617), l'ancien Daïri Go Yô zei in mourut. Il fut enterré dans le temple de Ni kwó. Dans la même année on bâtit les temples Soumiyo si et Ten o si. A la 8° lune de la 4° année (l6l8), une comète apparut au ciel. Dans la 6° année (l620), le Daïri épousa la fille du Seogoun Fide tada. Le 50° jour du 2° mois, et le 4° du 5° mois, il y eut de grands incendies à Miyako. La 8° année (l622), le Seogoun Fide tada alla au temple de Ni kwô. Dans la 9° année (1625), Minamoto-no Ye mitsi, fils de Fide tada, vint à la cour du Daïri, qui le fit Seogoun.

Dans la l" année du nengo Kwan yei (1624), on construisit le temple de Fo ye zan à Yedo. Dans la 5° année, le Daïri se rendit au château de Nizio, bâti en l587 par Taï ko. Le 8 jour du l l° mois de la 6° année (1629), le Daïri renonça au trône en faveur de sa fille Kiô si (Hing tsu).

[ocr errors][ocr errors]

MEï sio IN (Ming tching yuan), nommée Kiô si (Hing tsu) avant son avénement au trône, était fille du Daïri Go Midzou o-no in. Dans la 8° année du nengo Kuan yei (1651), on bâtit le temple Kiomes à Miyako. Le 24° jour de la l" lune de la 9° année (1652), mourut l'ancien Seogoun Fide tada. Le 20 du l" mois de la 10° année (1655), il y eut un tremblement de terre à Oda wara, dans le Sagami. Dans la l l° année (1654), le Seogoun Ye mitsi vint à Miyako. Dans la 12° année (1655) arriva Nin kwô (Jin kouang), ambassadeur du roi de Corée. Dans la l5° année (1656), on fit les monnaies de cuivre portant l'inscription # # # # Kwan yei tsou bo. Le 4° mois, le Seogoun se rendit au temple de Ni (Jy kouang). Dans la l4° année (1657) éclata la rébellion des chrétiens d'Arima et de Sima bara. Le Seogoun y envoya quelques officiers pour l'étouffer. Dans la 15° année (l658), les chrétiens révoltés de Sima bara furent subjugués, et 57,000 d'entre eux mis à mort (le 12 avril). Cette guerre a été décrite dans le livre intitulé Sima bara-ki. Par ce massacre et par d'autres rigueurs nécessaires, la foi chrétienne fut extirpée du Japon. Dans la l6° année (1659), on rebâtit le temple de Tsi oun in à Miyako. Dans la l7° année (l640), une ambassade espagnole de Macao, composée de soixante et une personnes, arriva sur une galiote, le 6 juillet, à Nangasaki. Le 9 août, tous ceux qui la composaient y furent décapités, et leurs têtes plantées sur des pals.

Dans la même année, il y eut au Japon une grande mortalité parmi les

bestiaux. Dans la 20° année (l645), In zioun si arriva au Japon comme ambassadeur

du roi de Corée. Le 29° jour de la 9" lune, l'impératrice céda le trône à son frère cadet.

[ocr errors]

Go Kwo Mio IN (Heou Kouang ming yuan), fils de Go Midzou o-no in, appelé avant son avénement au trône Tsougou fito (Tchaojin), ne prit le titre de Daïri que le 5° jour du l l° mois de la 20° des années Kwan yei (l645). Le 25° jour de la 4° lune de la 2° des années Zi6 fo (l645), le Seogoun fut fait Zeo naï Daïnagon. Le 20 du 2° mois de la 2° des années Kei an (1649), il y eut un grand tremblement de terre à Yedo. Dans la même année, le Seogoun Ye mitsou alla visiter le temple de Ni kwô. Dans la 4° année (165l), Minamoto-no Ye tsouna devint Seogoun. Le 6° jour de la 5° lune, le Daïri Go Midzou o-no in se fit couper les cheveux et devint prêtre. Dans la 5° année (l652) furent publiées les Annales des Dairi, intitulées Nipon o dai itsi ran. Dans la 2° des années Zi6 o (1655), le 12° jour de la 8° lune, un incendie violent détruisit une grande partie du dairi ou palais impérial et plusieurs temples du voisinage. Bientôt après on mit en prison quelques dames du palais, âgées de 12 à l 4 ans, qu'on soupçonnait d'avoir mis le feu au daïri et à d'autres endroits de Miyako. Dans l'année suivante (l654), le 6 du 7° mois, arriva de la Chine à Nangasaki le fameux prêtre Inghen (Yn yuan), dans l'intention de supprimer les nombreuses sectes bouddhiques de ce dernier pays, et d'y réformer la religion de Shâkya mouni ".

[ocr errors]

Le 20° jour du 9 mois, le Daïri mourut; il fut enterré dans le temple Sen ou si, le l5 de la l0° lune.

[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors]

Go zAï IN (Heou si yuan), frère de Go Kwô miô in, portait auparavant le nom de Yosifito (Liangjin). Dans la l" année du nengo Mei rek (l655), Tcho ying (Tchao hing), ambassadeur de Corée, arriva au Japon. Dans la 5° année (1657), le 18 et le 19 du l" mois, la ville de Yedo fut dévastée par un violent incendie. Dans la 2° année du nengo Ban zi (l659), on construisit à Yedo le pont Riô kokfBasi. De cette même année date le pèlerinage appelé Ra kou yo, qu'on fait aux trente-trois principaux temples du dieu Kwan on (Kouan in). Dans la 2° des années Kwan boun (1662), le l" jour du 2° mois, il y eut un tremblement de terre violent à Miyako, qui détruisit la sépulture de Tai ko. L'année suivante (l665), le 26 de la l" lune, le Daïri céda l'empire à son frère cadet Ori fito (Tchyjin). 4 Le l" jour du 5° mois, il y eut un tremblement de terre terrible dans la province d'Oomi, par suite duquel une montagne située sur la rivière Katsira gawa fut engloutie.

chinoise de Foù kian. Il naquit en 1592, et reur lui donna pour habitation le temple Man mourut en 1675, âgé de 82 ans. Il fut reçu au fouk, situé sur la montagne O bak (Houang py Japon avec la plus grande déférence, et l'empe- chan), près de Miyako, dans le district d'Ouzi.

« EdellinenJatka »